Bienvenue sur le site de L’Héritage, « revue d’études nationales » traitant de politique (science et analyse), de philosophie, d’histoire, de religion, des « forces occultes », de poésie, de livres, etc. Elle propose aussi des entretiens avec des personnalités.

Nous vous recommandons de vous inscrire à la lettre d’information électronique, pour être informé de l’actualité de la revue et des dates de parution.

N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques, et à nous envoyer des propositions d’articles ou d’études, sans oublier vos lettres pour le courrier des lecteurs.

Nous vous invitons par ailleurs à mettre en lien ce site internet depuis votre site ou votre blog.

Il faut également garder à l’esprit que L’Héritage est une revue qui ne peut vivre que grâce aux abonnements et aux dons. Nous vous remercions de songer à vous abonner et à suggérer autour de vous l’abonnement. Et surtout :

PARLEZ-EN AUTOUR DE VOUS !

Nous vous souhaitons une bonne lecture.

L’équipe de rédaction.


EXTRAIT DE L’ÉDITORIAL DU NUMÉRO 8 :

Les idées mènent le monde

Chers lecteurs,

[…]
Nous souhaitons recentrer L’Héritage sur la politique, et en particulier sur les idées. C’est le combat pour celles-ci qui prime : elles mènent le monde, dit-on, et aujourd’hui les idées fausses mènent notre société à la ruine et à la mort.

La revue va désormais, sous une parution que nous espérons régulière et plus fréquente, traiter davantage et principalement de philosophie, d’analyse et d’histoire politiques. Elle reviendra aussi bien sûr sur notre histoire nationale, sous un rapport permettant au lecteur de faire un lien avec le monde d’aujourd’hui, qui – pour le meilleur et pour le pire – est issu du passé. Les changements que l’on constate ne sont pas spontanés.

[…]

Par ailleurs, il règne dans les milieux « nationaux » une certaine agitation et une incontestable confusion.
On parle de « fondamentaux », de nouvelles stratégies, mais le débat d’idées semble discret.
La confusion des idées ou même le mépris pour celles-ci, au profit d’analyses simplistes ou de courte vue, sont courants et souvent acceptés ; avec, naturellement, de graves conséquences.

Le travail doctrinal, la rigueur d’analyse et le respect des grandes lois inhérentes à la condition humaine sont plus que jamais nécessaires pour éviter les écueils ou les combats contre-productifs.

En cette période de la plus haute importance pour la droite nationale – où se dessine son futur visage – il faut, par-delà une nécessaire action qui peut parfois confiner à l’agitation électorale et au « bougisme » médiatique, recréer le débat d’idées et convaincre de la pertinence des positions nationalistes, de la civilisation traditionnelle, du réalisme philosophique et politique.

L’Héritage s’y attellera pour sa part.

Thibaut de Chassey